le SOUIMANGA MALGACHE

   Le Souimanga Malgache (Cinnyris sovimanga) ressemble beaucoup à son cousin de Mayotte. Il est endémique de Madagascar et on le trouve dans un peu tous les biotopes.

le chant du Souimanga Malgache (enregistrement Ken Behrens)  :

le FAUCON PÈLERIN

Le Faucon pèlerin (Falco peregrinus – Peregrine Falcon) est le plus connu des Falconidés. Cosmopolite, les 17 sous-espèces le rendent présent sur tous les continents. Connu aussi pour être l’oiseau le plus rapide au monde avec une vitesse en piqué approchant les 400 k/h.

le chant du Faucon pèlerin (enregistrement James Bradley)  :

le CRÉCERELLE MALGACHE

Le Crécerelle malgache (Falco newtoni) est un rapace endémique de Madagascar de petite taille (envergure d’une cinquantaine de centimètres). La phase claire (qui représente 80% de l’espèce) que j’ai photographiée a la partie inférieure blanche striée de noir et le dessus roux. Ce crécerelle se nourrit surtout d’insectes et des petits vertébrés.

le chant du Crécerelle malgache (enregistrement Hans Matheve )  :

le PYGARGUE de MADAGASCAR

   Le Pygargue de Madagascar (Haliaeetus vociferoides) est le plus grand rapace endémique malgache : il atteint 1.80m d’envergure et 3.5 kilo pour la femelle. Cet aigle pêcheur vit près de mangroves ou lacs et se nourrit essentiellement de poissons.

A cause de la déforestation (entre autre) le nombre de couple serait passé de 220 en 2006 à… environ 50 en 2014. Considéré comme l’une des sept espèce de rapace diurne les plus menacés dans 10 ou 15 ans cette espèce aura peut être entièrement disparue…

pas encore de chant…

le HÉRON de HUMBLOT

   Le héron de Humblot (Ardea humbloti) est un grand héron endémique de Madagascar qui atteint 1.80m d’envergure. Reconnaissable entre tous par sa taille et son plumage gris qui le paraître noir au premier regard, il n’en resterait qu’environ un millier à Madagascar.

J’avais observé de loin ce héron de Humblot à Madagascar, mais j’ai pu le photographié sur l’île de Mayotte ou j’ai eu la chance d’en suivre un pendant trois jours.

pas encore de chant…

l’AIGRETTE DIMORPHE

   L’ Aigrette dimorphe (Egretta dimorpha) est un oiseau aquatique avec deux phases très différentes (une blanche et une sombre presque noire !) Elle recherche des poissons et les chasse dans des courses très rapides en déployant ses ailes comme un parasol.

le chant de l’Aigrette dimorphe (enregistrement Patrik Åberg)  :

 

le MARTIN PÊCHEUR VINTSI

   Peut-être le plus haut en couleur des oiseaux maorais avec sa tête et son ventre orange vif et son front et ses ailes bleu intense, le Martin-pêcheur vintsi (Corythornis vintsioides) est un oiseau endémique de Madagascar et de l’archipel des Comores.

   Il pêche aussi bien en eau douce (bord des rivières et retenues colinaires) ou marine (mangroves), attendant sur un promontoire comme un rocher ou un arbuste l’instant ou il pourra fondre sur sa proie. Des instants et des attitudes à saisir.

le chant du martin-pêcheur vintsi (enregistrement Mike Nelson)  :